La chirurgie et la médecine esthétique : Quelles opérations et quelles différences ?

La chirurgie esthétique : à la recherche d’un idéal permanent ? 

Depuis de nombreuses années, la chirurgie esthétique a réussi à se populariser et à s’implanter comme une discipline majeure auprès des patients. Dans un monde où la recherche de perfection est devenue constante, la chirurgie esthétique est un moyen, pour chacun, de tendre vers un idéal et de pouvoir gommer ses complexes. Ces dernières années, la discipline a explosé chez les jeunes femmes. Le culte du corps parfait prôné sur les réseaux sociaux et l’ère d’acceptation de la chirurgie dans laquelle nous évoluons incitent les plus jeunes d’entre nous à passer le cap. Initialement largement utilisée pour s’offrir une cure de rajeunissement, la chirurgie esthétique est désormais le moyen de s’embellir et de corriger les imperfections apparues au cours de la vie. 

Quelles sont les opérations les plus populaires ? 

Parmi les opérations de chirurgie esthétique les plus populaires nous pouvons citer les opérations de chirurgie mammaires. L’augmentation mammaire est une des opérations phare de nos jours. Elle est devenue incontournable ces dernières années. Cette opération permet à de nombreuses femmes de retrouver leur féminité grâce à une poitrine mieux dessinée et de reprendre confiance en elles. 

L’opération la plus pratiquée reste la liposuccion. Elle améliore la silhouette et retire les excès graisseux corporels localisés. Elle est largement utilisée pour cibler la graisse abdominale, celle des hanches et celle des cuisses tant chez les femmes que chez les hommes. De nombreuses opérations du visage sont aussi très pratiquées telles que des rhinoplasties ou encore les liftings qui permettent de corriger les effets de l’apparition du vieillissement.

Depuis quelques années, une chirurgie s’est beaucoup développée, majoritairement chez la gent masculine : la greffe de cheveux. Pour pallier l’apparition d’une calvitie plus ou moins précoce, cette technique s’est imposée comme une méthode de choix. C’est en effet la seule méthode efficace permettant de lutter de manière irréversible contre le manque de cheveux (alopécie). Cette technique utilise l’autogreffe, dans laquelle des unités folliculaires sont prélevées sur le patient puis réimplantées aux endroits souhaités. Cela permet un résultat naturel et définitif auxquels un nombre croissant de patients succombent quotidiennement. 

La médecine esthétique : un nouveau tournant ?

De nombreux patients se tournent de plus en plus vers la médecine esthétique, perçue comme une alternative à la chirurgie. Elle permet la réalisation d’actes réversibles à contrario de la chirurgie esthétique. La médecine esthétique regroupe tous les actes permettant de rajeunir ou d’embellir la peau, sans avoir recours à un acte chirurgical très invasif.

Une des techniques de médecine esthétique les plus répandues est l’injection de toxine botulique (Botox). Elle agit de manière dynamique sur les muscles responsables des rides apparentes.

Les injections d’acide hyaluronique sont aussi très répandues. Ce traitement anti-âge permet de lisser la peau en comblant les rides et fait ainsi disparaître les fissures apparentes. Déjà présent à l’état naturel dans notre corps, l’acide hyaluronique est très bien et il se résorbe naturellement au bout de 8/10 mois après l’injection généralement. 

La chirurgie et la médecine esthétique sont en plein essor. Ces techniques sont en perpétuelles évolution. L’époque dans laquelle nous vivons a vu ses mœurs évoluer et l’évocation même de la chirurgie esthétique est passée d’un sujet tabou à démocratisé. Un nombre croissant de personnes succombe à la chirurgie ou à la médecine esthétique et osent y avoir recours.